15 sept. 2020,  13:15 - Sael - Presse - Musique

A A

Sael lance son premier album solo « Le Pommier d’Ève »

Sael lance son premier album solo « Le Pommier d’Ève » Télécharger

Un opus aux mélodies éclectiques et aux textes doux-amers,miroir d’une personnalité complexe

 

MONTRÉAL, le 15 septembre 2020 /TONIK Newswire/ – Après les succès de Au revoir, Comme jamais, et tout récemment du très dansant Coller coller, le rappeur Sael lance son premier album. L’opus intitulé « Le Pommier d’Ève » et réalisé par Benny Adam sera disponible le 18 septembre prochain sous le label Grande Plume du rappeur et auteur-compositeur Manu Militari.  

LE POMMIER D’ÈVE

Résolument rap et complètement empreint de pop urbaine, l’album aux accents tantôt rugueux et tantôt chaloupés s’inspire tant de l’afrotrap que du dancehall ou de la musique orientale, tout en dégainant une plume bien franco. À l’instru, les producteurs Benny Adam et Gary White, appuyés à la guitare par Clément Légaré-Langlois de Clay and friends, enrobent le phrasé introspectif et ponctuel de Sael de mélodies aux effluves caribéennes et africaines qui ne manquent pas de donner au « Pommier d’Ève » une dimension toute caractéristique.

Outre des singles remarqués lors de leur sortie tels que Au revoir (9ème au Top 25 BDS Pop Adulte), Comme jamais et Coller coller, l’opus de 15 pistes inclut notamment le lascif Mojo, dont le clip sortira à l’occasion du lancement de l’album, le cadencé Hollywood en featuring avec Polo, ainsi que le très personnel Tout l’or du monde.

UN ALBUM DE TENTATIONS… ET DE DOUTES

Fruit d’un processus créatif qui s’est étalé sur plusieurs années, « Le Pommier d’Ève » se distingue avant tout par son authenticité et son aspect fédérateur. Loin des clichés, il égrène en toute simplicité et candeur le chapelet des états-d’âme d’un jeune adulte en 2020, biberonné aux mythes d’argent, de plaisir et de gloire, mais néanmoins incapable d’y trouver son compte une fois ceux-ci à sa portée. Cette ambivalence se voit par ailleurs exacerbée par le lot de tout immigrant, partagé qu’il est entre sa terre d’origine et d’accueil, bien partout, mais jamais tout à fait chez lui comme en témoigne le contemplatif Meilleur à venir en collaboration avec Deto.

Un tiraillement cristallisé sur la pochette par une illustration signée François Léandre alias Gutch, artiste visuel français basé à Montréal à l’origine de certaines des pochettes les plus emblématiques du rap français (NTM, 113, Fonky Family) : télescopant allègrement horizons ensoleillés et paysages hivernaux, bled et gratte-ciels, désert et flocons de neige, l’artiste y matérialise tous les désirs, espoirs, peurs et échecs du jeune trentenaire lambda, en apesanteur, mais prêt à perdre pied à tout instant.

RETOUR AUX PREMIÈRES AMOURS

Sael, c’est Raed Hammoud. Après 12 ans de carrière dans les médias, notamment à la barre des émissions Zone Franche et Dans les médias, l’animateur également connu pour son documentaire acclamé « T’es où, Youssef ? » et « Les poussières de Daech » opère un changement de cap et se lance à nouveau à bras perdus dans la musique, d’avec laquelle il n’a jamais coupé les ponts. De ses débuts sur les bancs et les estrades du quartier Côte-des-Neiges au sein CDN Crew à aujourd’hui.
 

Lien pour écouter ou télécharger

À propos de Sael

Fruit d’un mélange culturel qui l’a mené sur trois continents, Sael traîne dans ses nombreux bagages une musique rafraîchissante et ensoleillée. Atterri à Montréal durant son adolescence, il a évolué en tant que rappeur et producteur avant de prendre une longue pause musicale qui l’a permis de se consacrer à d’autres projets, médiatiques et audiovisuelles, tout en voyageant pour aller à la rencontre de l’autre. Un long détour qui se conclut sur la production de ce premier album.

 

 

SOURCE Productions Grande Plume

Renseignements : Olivier Simard, relations médias, Agence Tonik, olivier@tonik.ca,
(514) 770-4472

 

LIENS CONNEXES
Facebook : @saeloff
Instagram : @saelofficiel
YouTube: Sael
 

Profil de l'artiste

Sael

Sael

Renseignements sur l'artiste